Milan AC : la presse italienne dévoile les raisons du vrai faux départ de Pato au PSG

Aller en bas

Milan AC : la presse italienne dévoile les raisons du vrai faux départ de Pato au PSG

Message par FONDATEUR le Ven 13 Jan - 14:31

Milan AC : la presse italienne dévoile les raisons du vrai faux départ de Pato au PSG

Surpris par le volte-face d'Alexandre Pato, le monde du football, et surtout les supporters du PSG, s'interrogent sur les raisons qui ont fait capoter l'affaire. Dans son édition du jour, la Gazzetta dello Sport apporte une réponse.

C’est la queue entre les jambes que l’administrateur du Milan AC, Adriano Galliani, a dû quitter Londres dans la précipitation alors qu’il négociait avec Manchester City la venue de Carlos Tevez. Sommé de plier bagage et de rentrer en Lombardie, le dirigeant rossonero confirmait qu’avec la volonté d’Alexandre Pato de rester milanais, l’opération Apache tombait à l’eau. Un revirement de situation qui en a surpris plus d’un et que la Gazzetta dello Sport tente d’expliquer dans son édition du jour.

Si la rumeur d’une intervention directe du président Berlusconi est confirmée, le journal italien précise en revanche que la fille du Cavaliere (et accessoirement petite amie de Pato), Barbara, n’a rien à voir avec toute cette histoire. Pour expliquer le vrai faux départ du Brésilien au Paris Saint-Germain, le quotidien sportif indique que Berlusconi est tout simplement un amoureux de Pato, un joueur qu’il voit succéder à Kaka au rang d’idole brésilienne de San Siro. Et si la situation financière compliquée du Milan l’avait obligé à céder face aux 65 M€ du Real Madrid pour le Ballon d’Or 2007, le président rossoneri a cette fois-ci voulu se montrer ferme.

Convaincu que Pato, 22 ans, deviendra un très grand attaquant, Berlusconi n’a donc pas souhaité le voir évoluer sous un autre maillot. De plus, contrairement à Galliani, le patron lombard n’était pas très chaud à l’idée d’accueillir Carlos Tevez. Et c’est d’ailleurs le traitement médiatique fait autour de l’Argentin qui a également déplu. Alors que Galliani multipliait les déclarations favorables à l’arrivée de l’Argentin, Berlusconi n’aurait pas apprécié de voir la photo des négociations entre Galliani, Tevez et son agent être publiée. « Pourquoi vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ? » aurait dit Il Cavaliere à ses proches selon la Gazzetta.

Galliani en prend donc pour son grade, mais ce n’est pas tout. Maintenant qu’il a su retenir Pato, le chef du Milan AC espère désormais que son poulain et son entraîneur, Massimiliano Allegri, pourront dialoguer et repartir sur de bonnes bases après le manque de communication évoqué par le Brésilien. Et visiblement, Allegri a intérêt d’y mettre du sien. Alors qu’il est actuellement en pleine négociation pour la prolongation de son contrat, le technicien transalpin pourrait payer le prix fort d’une mauvaise gestion du cas Pato. Et pour étayer l’éventualité d’un possible départ d’Allegri, la Gazzetta rappelle qu’en 1991 Berlusconi n’avait pas hésité à virer Arrigo Sacchi qui était à l’époque en conflit avec un certain Marco Van Basten. Bref, face à Silvio Berlusconi, le PSG n’avait aucune chance.
avatar
FONDATEUR
Admin

Messages : 2429
Points : 7531
Date d'inscription : 06/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://algersoirnet.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum